COMMENT POSTER UN MESSAGE?

Vous voulez poster un message, laisser vos réactions ou un commentaire? Rien de plus simple! Cliquez sur le lien "Commentaires" en dessous de l'article qui vous intéresse. Vous arrivez sur une nouvelle page dans laquelle vous pourrez consulter et/ou poster un message. Rédigez votre message dans le champ " Enregistrer un commentaire". Avant de publier votre texte, définissez votre profil en mode "anonyme".

vendredi 3 juillet 2009

Appui à l'éducation : du quantitatif au qualitatif

Pays pauvre le Niger ne réussit pas à scolariser tous ses enfants. L'appui de la coopération Juvisy au système éducatif a d'abord porté sur l'augmentation du taux de scolarisation. Réhabilitations de locaux dégradés, constructions de classes nouvelles, achats ou réparations de tables bancs, dons de fournitures, incitations des parents à envoyer leurs enfants à l'école, l'Association Juvisy Tillabéri a contribué à faire de Tillabéri l'une des villes du Niger qui peut aujourd'hui se féliciter de scolariser 90% de ses enfants, garçons et filles. La commune urbaine compte 30 écoles primaires en 2008.




S'il est essentiel de poursuivre ces formes d'appui pour faire face à l'augmentation rapide du nombre des élèves, se pose maintenant le problème de l'amélioration de la qualité de l'enseignement. La coopération finance l'achat d'un livre du maître pour chaque enseignant, les écoles de Juvisy dotent leurs correspondants de fournitures et de livres de pédagogie, les moyens des conseillers pédagogiques sont renforcés.

Les instituteurs et institutrices, pour la plupart contractuels et très mal rémunérés, n'ont pas reçu de formation alors qu'ils ont la redoutable tache d'enseigner la lecture, l'écriture, le calcul en Français, la langue officielle, mais une langue étrangère à tous (élèves et enseignants), puisque chaque ethnie a sa propre langue ou son dialecte.

La défense de la francophonie passe par un effort de la France et des Français, par des échanges avec les enseignants nigériens de terrain, nous y participons à Tillabéri.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire