COMMENT POSTER UN MESSAGE?

Vous voulez poster un message, laisser vos réactions ou un commentaire? Rien de plus simple! Cliquez sur le lien "Commentaires" en dessous de l'article qui vous intéresse. Vous arrivez sur une nouvelle page dans laquelle vous pourrez consulter et/ou poster un message. Rédigez votre message dans le champ " Enregistrer un commentaire". Avant de publier votre texte, définissez votre profil en mode "anonyme".

vendredi 21 août 2009

ENRACINER LA DÉMOCRATIE

Que de chemin parcouru en un peu plus de 20 ans !
La commune de Tillabéri n'existait juridiquement pas en 1986 lorsque l'association "Collectif Tiers Monde" de Juvisy, devenue en 1987 l’Association Juvisy-Tillabéri, décidait de participer à la création de 15 puits destinés à permettre des cultures maraîchères pendant la saison sèche.

Mi 1988, dans le cadre d'une nouvelle organisation administrative du Niger, Tillabéri devient Préfecture de l'ancien département de Niamey (à l'exclusion de la ville de Niamey) et la commune urbaine de Tillabéri est juridiquement créée avec un modeste budget en propre. Elle sera administrée pendant 16 ans par des "administrateurs délégués" successifs désignés par l'Etat. Des services propres à la commune se mettent progressivement en place: état civil, cadastre, assainissement, etc.

Juillet 2004. Un Conseil Municipal est élu démocratiquement pour gérer une commune urbaine dont le territoire passe de 52 à 452 km² et la population de 25.000 à environ 48.000 habitants. Mr. Mourou Kaboyé devient le premier maire élu de Tillabéri en septembre 2004.

Dès 1991, l'un des domaines prioritaires de notre coopération à Tillabéri sera l'appui aux services municipaux, pour tenter de résoudre les problèmes d'hygiène et d'assainissement (déchets ménagers, création de 500 puisards pour les eaux usées et de quelques 150 latrines avec la participation financière et physique de la population concernée), renforcer l’équipement matériel de la mairie, améliorer l'accès à l'eau potable, progressivement créer une bibliothèque.

A partir de début 2005, en plein accord avec le conseil nouvellement élu, cette priorité est confirmée. Notre première responsabilité de partenaire est de renforcer les moyens de la commune de Tillabéri:
- en offrant des formations tant aux nouveaux élus qu'à des cadres communaux
- en apportant notre appui à l'élaboration participative d'un plan de développement communal à 3 ans approuvé par le Conseil Municipal début 2006
- en équipant la commune d'un premier véhicule 4x4 et de divers autres matériels essentiels (informatique, photocopie)
- en participant au recrutement d'un agent en charge de l'assainissement
- en recherchant de nouveaux financements pour permettre un véritable accès à l'eau potable de toute la population
- en effectuant des études pour améliorer l'efficacité des services et définir des plans d'action dans le domaine de l'eau ou de l'évacuation des eaux usées.


Ci-dessus la mairie de Tillabéri

Pour 48.000 habitants, les services municipaux comprennent au total 28 agents. Une douzaine d'agents de l'Etat continue à apporter un appui conseil à la commune dans les domaines les plus divers: planification, agriculture, élevage, éducation, culture, etc.
Le budget de fonctionnement de la commune représente 2€ par habitant et par an et celui d'investissement hors subvention de l'ordre de 0,4€.

En 2008, l'appui financier de Juvisy et de ses partenaires s'élèvera à 45.000 euros pour l'appui institutionnel et aux services de la Mairie (à l'exclusion de l'eau et de l'éducation).

La population qui a élu son conseil attend de lui des résultats concrets pour l’amélioration de sa vie quotidienne. L’enracinement de la démocratie suppose que les élus fassent la preuve de leur efficacité malgré la très grande faiblesse de leurs moyens. A nous de les aider à relever ce défi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire