COMMENT POSTER UN MESSAGE?

Vous voulez poster un message, laisser vos réactions ou un commentaire? Rien de plus simple! Cliquez sur le lien "Commentaires" en dessous de l'article qui vous intéresse. Vous arrivez sur une nouvelle page dans laquelle vous pourrez consulter et/ou poster un message. Rédigez votre message dans le champ " Enregistrer un commentaire". Avant de publier votre texte, définissez votre profil en mode "anonyme".

mercredi 3 mars 2010

SITUATION POLITIQUE AU NIGER TÉMOIGNAGE D'UN AMI

"Pour le putch, je crois que c'est du pareil au même; la seule différence c'est que celui-ci s'est fait avec des armes tandis que celui de Tandja s'est fait par détournement des outils démocratiques. Certes, je salue le départ de Tandja, mais j'ai peur pour l'avenir de ce pays déjà très éprouvé, s'il faut chaque fois que les armes crépitent pour stabiliser la démocratie. Pour moi, le mal du Niger est plus profond et résulte d'un cocktail de problèmes comme l'irrespponsabilité et l'incapacité de notre classe politque à jouer la vraie démocratie en respectant ses règles et ses principes, l'analpabétisme généralisé qui ouvre les portes à l'achat et à l'embrigadement des consciences populaires, le regionalisme, l'ethnocentrisme, le manque de la fibre nationaliste chez la majorité des nigériens, le tout baignant dans un arôme de pauvrété extrème qui conduit à la tentation, à la corruption et au détournement des deniers publics avec comme corollaire la rupture de confiance entre les dirrigeants et les dirigés. Voilà pour moi le vrai problème du Niger dont les coups d'Etat, style tandja ou style militaire, ne sont que des manifestatons paroxysmiques.
Vous trouverez mon discours peut-être un peu trop pessimiste, mais au prochain coup d'Etat vous comprendrez de quoi je parle."

N'hésitez pas à réagir!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire